Vendredi , 15 novembre 2013
News
Accueil / Les insolites de Seamigo / Surf en talons aiguilles
Surf en talons aiguilles

Surf en talons aiguilles

A l’heure où se déroule le Quiksilver Pro France sur la côte Basque et en attendant les résultats, nous avons décidé de revenir sur une autre compétition ayant fait parler d’elle en juin dernier. Compétition certes moins prestigieuse mais qui n’a pas manqué de faire la Une des médias à l’époque ! Originalité et revendications au programme. Le Surf en talons aiguilles, vous vous rappelez ?

Bali, plage de Kuta, nous sommes le 18 juin, unique jour d’une originale mais non moins relevée compétition regroupant les « aficionadas » du surf. Ni combinaison en latex, ni chausson anti dérapant, à la place, des robes de soirées et des stilettos sur les planches. Vous en avez rêvé ? Elles l’ont fait ! Et pas pour vos beaux yeux Messieurs. Alors le surf un sport d’hommes ?

Haut les talons !

Ce jour-là, des surfeuses russes se lancent le défi de prendre les vagues et les rouleaux avec des hauts talons. Défi timbré ? Sûrement, mais cela marche. Les sportives perchées sur leurs 12cm offrent aux spectateurs amusés et ébahis une performance époustouflante de technicité en réalisant des runs dans la joie et le style.

La revanche féminine

Un happening amusant mais pas dénué de revendications. En effet, début 2013 lors de la compétition Mavericks International sur la côte Californienne, Jeff Clarks, le directeur de la compétition, expliquait avec des propos plus que machos que ce rendez-vous n’était « pas prêt d’accueillir des femmes » car elles n’auraient pas les capacités pour affronter de très grosses vagues… La riposte n’a pas tardé et c’est l’américaine Savannah Shaughnessy, une des pointures du surf, qui répondit du tac au tac « Seulement 1 % des hommes sont capables de rider de très gros pipes. On ne voit jamais de femmes le faire. Mais c’est peut-être parce que ces grandes compétitions leur sont fermées. C’est mathématique. ».

Les surfeuses russes ont ainsi prouvé que les femmes pouvaient, elles aussi, être à la hauteur de défis hors normes. Une compétition en guise de pied de nez aux hommes qui pratiquent cette discipline. On attend toujours de voir ces Messieurs en talons aiguilles pour répondre à ce défi lancé.

Au-delà de cette mini-compétition, ce sont peut-être les mentalités qui évolueront enfin. Messieurs, serait-il si désagréable de rider en charmante compagnie ? La passion du Surf avant tout !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>